traces, désirs et volonté d’ètre : l’après-colonie au Maghreb (ouvrage collectif)

pdf

Fruit d’une longue collaboration entre chercheurs italiens, algériens, tunisiens, marocains et français, appartenant à des générations différentes, coloniales et postcoloniales, ce livre aborde la question de « l’après-colonie » au Maghreb en contournant les débats idéologiques et les polémiques épistémologiques actuelles sur les sciences sociales occidentales souvent accusées de pérenniser une nouvelle forme de domination. II se tourne, dans une démarche clairement microsociale, vers des objets et des sources qui ont jusqu’ici très rarement attiré l’attention. Ce faisant, il met au jour, entre présent et passé, des pans entiers de la vie de sociétés maghrébines du XIXe au XXIe siècle qui se révèlent complexes et mixtes : populations migrantes travailleuses ou combattantes sur le sol africain, lieux de production directe inscrits dans la chair des territoires, élaborations conflictuelles d’identités, pratiques de fabrication de liens au long cours. L’ouvrage montre que les traces de ces actions humaines hétéroclites constituent aujourd’hui un patrimoine proprement maghrébin en même temps que nécessairement partagé avec d’autres. Il permet ainsi d’énoncer certaines au moins des questions, informulées voire informulables, que se posent, le plus souvent à l’aveugle, les nouvelles générations des deux rives. Pour la première fois peut-être, un collectif de chercheurs engage ici un désir commun de savoir(s) croisés par-delà les frontières.

 

Laisser un commentaire