La division du travail manuel et intellectuel – Yannick Maignien

pdf

L’auteur est un philosophe. Mais, par son originalité et par l’ampleur des problèmes soulevés, cette étude trouve très naturellement sa place dans la collection « Économie et socialisme ». Pour lui, c’est bien pour des « raisons » économiques que la division entre travail manuel et intellectuel, de même que tous les rapports sociaux, sont transformés non-économiquement, idéologiquement. La transformation des rapports sociaux dans la Révolution culturelle chinoise montre que la reconquête du savoir, comme suppression de la division travail manuel – travail intellectuel, ne se fait pas sur la base étroite des rapports immédiats de production, comme rapports économiques où cette division est instaurée historiquement, mais sur la base développée de l’ensemble des rapports sociaux comme rapports politiques de classe.